La légende veut que Chang San Feng, ermite et sage taoïste voyageait de temple en ermitage pour comprendre et parfaire sa connaissance. Ouvert et cultivé, toujours à la recherche de contact, il cheminait sur les routes de Chine.

Dans les montagnes du centre de la Chine, dans le silence de sa retraite, il observa le combat d'un et d'un serpent . Il comprit à la façon avec laquelle le serpent esquivait son adversaire que la souplesse et l'agilité l'emportaient sur la force et l'agitation.

Lorsqu'il reporta son attention sur les deux protagonistes, l'oiseau et le serpent avaient laissé place à un cercle. Et il entreprit de mettre en forme un art né de cette méditation: le Tai Chi Chuan apparaissait.